ANALYSE DU FILM “BANLIEUSARDS” de Kery James et Leila Sy

20 thoughts on “ANALYSE DU FILM “BANLIEUSARDS” de Kery James et Leila Sy

  1. pour les films sur la Banlieue il y avait aussi "La Haine" et "Ma 6T va crack-er" je m'attendais a ce que tu les cites ! (ils sont plus ancien)

  2. C'est vraiment très bien analysé. Bravo. On voit que tu as compris le message et que tu t'es posé les bonnes questions, pas comme certains qui ne cherchent pas à comprendre et critiquent dans le vent. Non, franchement, très bien décrit et très bien expliqué.
    Ce film était vraiment super. Je n'ai pas été déçu.

  3. Ce film est bien fait ,et très réaliste pour le coup…je n'ai jamais vu un film qui représente la banlieue avec autant de réalisme… après cela reste un film mais un bon film engageant…..et honnêtement j'avais peur de voir trop de clichés….mais sincèrement il n'ont rien forcé….et je pense que les personnes qui ont grandit en banlieue parisienne ont du se retrouvés dans certaines de ces scènes où a travers les personnages incarné par Demba, Souleymane, Noumouke .. j'ai été agréablement surprise par la cinématographie et les acteurs…… vraiment bon film….et très bonnes analyse de ta part ,tes commentaires sont pertinents , très bonne vidéo vraiment 🙂

  4. J'ai trouvé que le film était du déjà vu. Assez cliché mais il fallait s'y attendre. Et pour le couple mixte, c'est tjrs la même chose : l'homme noir qui a réussi avec une femme blanche bourgeoise, et avc qui il aura cette fameuse dispute sur leur situation qui les oppose tant (comme dns la cité rose par exple), relou. Et pour moi il aurait vraiment du faire d'autres choix de personnages, comme rajouter des blancs dans la cité, car là j'en ai à peine vu… Et le film en lui même est très fade selon moi🤷🏽. Mais le passage du débat est pas mal du tout. Ce serait cool un film qui montre plusieurs aspects de ce type de banlieue. Sinon je trouve tn analyse intéressante!

  5. Je suis toujours fan de tes analyses. Tu es ouverte d'esprit et ca se ressent dans tes vidéos. Vraiment chapeau.

  6. Super vidéo, superbe analyse bonne critique sur le film banlieusard de Kery James. Ps: à 27.03 min en attendant je vous vois pas agir alors fermez la🤭😂😂😂😂😂

  7. Je m'attendais pas à une vidéo sur ce sujet !
    J'ai aussi regardé ce film j'ai le même avis que toi j'ai beaucoup aimé et j'aime beaucoup Kery James en général. J'ai regardé le film avec une amie et moi aussi quand j'ai vu la blanche j'avais peur que ça bascule dans une romance cliché mais ça va le film s'en sort bien. Ce que j'ai beaucoup aimé c'est que c'est un film qui aurait pu à de nombreuses reprises tomber dans des clichés mais qui s'en sort toujours :
    Deja le fait que celui issu de banlieue doive dire que ce n'est pas la faute de l'État
    Ne tombe pas dans une romance cliché du moins pas totalement
    Et la scène où il se fait contrôler par la police il y a un noir dans la police qui participe au contrôle abusif envers lui
    Dans ce film on est jamais dans le tout noir tout blanc, tout est nuancé, à chaque fois il arrive à ne pas tomber dans des clichés vu et revu dans les deux sens. Et on sens une réalité dans ce film loin de la banlieue clichée vu par ceux qui ny vivent pas. Bien filmé et rythmé.
    Sinon je me suis un peu reconnu quand tu parles de ceux qui critiquent Kery James car j'aime vraiment ce qu'il fait mais j'ai toujours trouvé qu'il met pas spécialement en avant le fait que c'est un Haïtien, un frère créole, mais tu as raison chacun son combat et en vrai comme tu dis il en parle haha. Bonne video 🙂

  8. Ton analyse est très pertinente, j'aime ton point de vue , ça me donne envie de débattre avec toi lol 😀 bonne continuation !

  9. À 13min30 concernant la darone, on peut penser qu'il y a cette notion de " respect " les jeunes dans le bus qui écoute la musique ptèt qu ils connaissent la mère ou le frère de Demba qui est connu comme distributeur de tout le 94.
    À 20,16 Soleymann a dû lui proposé de venir prendre des photos à l'association au moment où il découvre qu'elle aime la photographie. (à 1:12:52 du film)
    À 25,46 Nomouké peut penser que c'est de sa faute par rapport au cambriolage (les 30milles euros) et là on ne sait pas comment il va trancher en interprétant dans son esprit d'ado.

    Il ya une photo où l'on peut voir " le grand Soleymann " (à 29:48 du film) comme un clein d'oeil à comment elle le voit, elle répète " de toute façon on ne s'est rien compris ", ptèt qu'elle avait des attentes qui reposaient sur autre que la couleur de peau et aspect physique et sociétale et basées sur d'autres qualités.

  10. Le film est super, c'est un des meilleurs films français que j'ai vu peu être même le meilleur, ton analyse m'a aidé a encore mieux comprendre le film. Et oui c'est dommage que le film ne sorte pas en salle, par ce que le niveau du cinéma français pourrai être amélioré grâce a un réalisateur comme Kery James.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *